image

Depuis la nuit des temps, le domicile de l'homme est un espace réservé. Nul ne peut y entrer sans avoir signalé sa présence.

Il convennait donc au visiteur désireux d’entrer dans l’intimité familiale, de heurter à la porte pour indiquer son souhait d’être reçu. Le heurtoir était donc un élément essentiel de la porte pour se faire entendre et annoncer son arriver.

En fonction des régions, des époques aussi, de la condition sociale de ceux qui s'équipaient en heurtoir et marteaux, ces derniers pouvaient prendre différentes allures et représentaient aussi le niveau de vie des propriétaires.

Ainsi, les représentations des marteaux et des heurtoirs pouvaient prendre une allure extrêmement simple mais pouvaient aussi prendre l'apparence de corps de femme, de tête de lion, heurtoirs pendant au coude ou heurtoirs figurant Saint-Pierre ou en forme de main, Heurtoir en boucle ovale, en anneau ou à gibecières rosette de heurtoir.

 

Marteaux de portes et Heurtoirs

En nivernais ou ailleurs

Une conférence de Michel Kolsec

Lire à Saint-Pierre

Le 18 avril 2018 à 20h Salle de la Fraternité à Saint-Pierre-le-moutier